Mon Paris...

P'tit bout d'amour,
Sirop d'ma rue,
Mon coeur est gourd,
Quand j'te vis plus.

samedi 17 février 2018

Pagne et panier !






n     L’amour est dans le pré     k


E Elle a un pagne et un panier,
Pour y pouvoir ranger son pagne,
Quand montent mains à son panier,
Et s’aventurent sous son pagne. 


A Alors, là, posant son panier,  
Rejetant à terre son pagne,
Elle offre de ses fruits, panier,
Qui ont bon goût de la campagne.


A Amant, il butine panier,
Couché, la tête sur le pagne.
Il jouit du succulent panier, 
Ainsi en est-il en campagne…


S Sur son panier était un pagne, 
Bien joli pagne et doux panier...
En campagne, on trouve compagne,
Dont le pagne a fleur au panier…


S Si vous croisez la Douce au pagne, 
Et qu’elle vous offre panier, 
Des plus beaux fruits de la campagne,
Surtout, emplissez son panier.





C C’est succulent, à n’en pas nier !



w




35 commentaires:

  1. J'aime beaucoup le rythme, tes mots et la légère touche d'humour. C'est charmant. Bises mon ami Liedich

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien, après le précédent, cela fait du bien, même à moi... Douce journée. Merci.

      Supprimer
  2. Original et cela sent le printemps ton poème, j'aime beaucoup . Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Joli Prénom... Bon dimanche chez Toi. l.

      Supprimer
  3. Si l'amour est dans le pré,
    Courons vite, courons vite,
    Si l'amour est dans le pré,
    Ne le laissons pas filer !
    La flèche qui nous invite
    Ne jetons pas au panier.
    Ce serait grave inconduite
    Si l'amour est dans le pré!

    Paul Fort, je l'espère ne m'en voudra pas trop !
    Beau dimanche à Vous deux
    Copain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Copain. Je ne connaissais pas. Disons que je donne une version un peu plus circonstanciés. J'ai pris du plaisir, n'est-ce pas là le principal. A Vous deux, une belle journée. Amitié.

      Supprimer
  4. Merci Monsieur Liedich de nous communiquer de si jolis poèmes.J'ai cru que vous nous aviez oubliés. Chic! Et la jolie fille, voilà une bonne idée de nous la présenter!
    Bonne nuit, bonne soirée, Gisèle-Ariane

    RépondreSupprimer
  5. Merci, ciel de mon reflet. Douce journée à Vous. l.

    RépondreSupprimer
  6. Très beau texte
    Bon mercredi
    Tibooo

    RépondreSupprimer
  7. Tu as pris du plaisir en cette écriture, et cela se comprend et se sent !
    Une petite allure de Brassens ... Merci !

    RépondreSupprimer
  8. Merci à Vous, Tizef. Belle journée à Vous.

    RépondreSupprimer
  9. Je viens relire et admirer le beau sourire. Je commence bien ma journée. Merci, Copain.
    Amitiés à Vous deux

    RépondreSupprimer
  10. Comme tu sais bien jouer avec les mots ! C'est délicieux !
    Si tu veux en savoir plus sur l'artiste qui peint sur des araignées, va lire les commentaires qui m'ont été adressés, il y en deux qui donnent des liens intéressants...Bises à vous deux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir, je t'avoue avoir bien rigolé en sortant celui-ci... Je suis allé voir pour les araignées mais cela reste un peu obscur pour moi... Douce soirée et merci à Toi.

      Supprimer
  11. Pour Locman, je vois que je t'ai fait chercher. :-) Contrairement à sa fable, la mienne se termine bien, mais j'ai essayé de rester fidèle à l'idée générale. Je ne connaissais pas non plus cet auteur avant de le découvrir sur le site Rue des fables.
    Amitiés à Vous deux

    RépondreSupprimer
  12. de jolis poèmes que j'ai eu plaisir à lire, un peu triste parfois, beaucoup d'humour aussi mais si beaux et si émouvant. j'aime

    RépondreSupprimer
  13. Merci de vos mots. Douce journée.

    RépondreSupprimer
  14. Je n'ai pu vous répondre sur le merveilleux "commentaire" que vous avez écrit sur mon article "lâche-moi les canes" qui vous a rappelé "Le prophète", mais c'est pourtant très émue que j'avais voulu répondre à votre : "Maman, sens-tu ce léger souffle chaud sur ta joue ? C'était un baiser de Nous." Oui, très émue, et je vous remercie de cette émotion qui surgit par petites touches dans ma vie de très vieille dame.
    Bonne journée à vous Monsieur Liedich, Gisèle


    RépondreSupprimer
  15. Un mois de retard à n'en pas douter
    C'est à cause de la fille au pagne
    Je m'occupais de son panier
    Quand batifolait la douce au pagne.

    RépondreSupprimer
  16. Bonjour Copain. Je vais rassurer Chantecler, tes deux roussettes peuvent dormir tranquilles! En fait, il y a une suite, je suis en train de l'écrire. Ce sera un mélange du Chantecler de Rostand et du Roman de Renart, le tout à ma façon.
    Une très belle pensée vers Vous deux

    RépondreSupprimer
  17. Ce petit poème bien enlevé me donne des idées d'exotisme ... J'adore. C'est léger, parfumé des fleurs de la campagne et du soleil des tropiques... Bonne journée mon poète préféré

    RépondreSupprimer
  18. Bonsoir ma Corse ! Ton propos est bien aimable. J'avoue m'être bien amusé en écrivant cette histoire de pagne, inspirée par la photo de la nature... Content qu'il t'ai plu. Douce soirée. Un continental !!!

    RépondreSupprimer
  19. Ce qu'elle est jolie! Et les plus beaux fruits de la campagne, moi, ce n'est pas dans son panier que je les mettrai... c'est dans mon sac pour les donner à Ariane! Bonne journée Monsieur Liedich, Gisèle (et Ariane bien sûr)

    RépondreSupprimer
  20. Bonjour. Je vous comprends. Mais savez-vous que mon Reflet les reçoit déjà tant vous le souhaitez si fort. Et puis, savez-vous que la brise de printemps que vous recevez par instant, c'est bien Nous qui vous l'envoyons. Nous ne sommes pas séparés tous les trois. Nous habitons l'un l'autre. Cela porte un nom ! Je vous laisse le deviner. Douceur à Vous de Nous Deux. AL.

    RépondreSupprimer
  21. Bonjour Copain,
    Yveline s'est depuis peu remise à le photo, après une assez longue période où elle a eu des soucis de santé. Elle va mieux maintenant.
    Douce fin de semaine à Vous deux

    RépondreSupprimer
  22. Un peu d'amour


    Le vautour est de retour
    Il cherche une copine
    Dans les collines,
    Il en aperçoit une
    En train de manger une prune,
    Mais celle-ci
    N'est ici
    Que pour un autre vautour,
    Qui, lui, aussi,
    N'est ici
    Que pour faire l'amour.
    Alors que va faire la copine ?
    Et bien, elle danse, vole et
    Pense;
    Alors que les deux vautours
    S'exhibent tour à tour
    Puis font la guerre
    Jusqu'à la tombée du jour,
    Et ce, pour le plaisir de satisfaire son désir
    De faire l'amour
    Avec la copine de toujours.

    RépondreSupprimer
  23. Toujours aussi doue Liedich, un plaisir de te lire !
    Marlene

    RépondreSupprimer
  24. Un amical bonjour à Vous deux, en passant.
    Copain

    RépondreSupprimer
  25. Un peu comme toi,je me sens en décalage par rapport aux chemins tortueux qu'emprunte notre société et qui ne me conviennent guère, mais je me dis que tout doit avoir son utilité si l'éveil de la conscience est à ce prix.
    Nos plus belles pensées vers Vous deux

    RépondreSupprimer
  26. Le bonjour à Vous deux, avec soleil et ciel bleu. En tendant l'oreille entre les mots, peut-être entendras-tu le chant de nos cigales. Ici, leur musique est différente de celle du Midi, la note est plus longue. Elles chantent en patois, sans doute !
    Amitiés

    RépondreSupprimer
  27. Bon été dans les prés ou à la ville ; merci de tes visites .Et que l'inspiration soit avec toi poète

    RépondreSupprimer
  28. jolies rimes pour jolies (ravissante) jeune fille!Rimes que je relis avec plaisir. Ariane en serait ravie et les aurait appris par cœur pour me faire plaisir! BOnne soirée et plein de bonnes choses pour vous, Gisèle-Ariane

    RépondreSupprimer
  29. Une halte amicale par ici bien agréable merci pour ces lignes je repars avec le sourire, bonne semaine cher Poète

    RépondreSupprimer
  30. Bonjour du Poitou. Le jardin sourit ce matin sous la pluie bienfaisante et attendue.
    Douceur à Vous deux

    RépondreSupprimer